NIROMATHÉ CHEZ LE CHIEN

 La méthode Niromathé® est une technique manuelle douce qui trouve

son origine aux confins de l'Inde et de l'Europe.

     Elle permet de faire disparaître des douleurs et des troubles divers qui existent

sur nos chiens depuis parfois de nombreuses années.


     C'est une technique non agressive et sans risque car l'action de déblocage se situe

au niveau de la peau et il est donc impossible d'aggraver la pathologie traitée.


     La méthode Niromathé® s'appuie sur une cartographie précise et globale de l'animal. 


     L'ensemble du corps est traité dans un premier temps puis

les zones douloureuses sont traitées plus en détail dans un second temps.

image_niromathé.png

Quelles sont les indications du Niromathé chez le chien ?

Congestions ostéo-articulaires d'origine mécanique
(forme aigüe ou chronique)

Carlin mignon Sofa

Arthrose, becs de perroquet, dysplasie (coudes, hanche)  Douleurs cervicales, dorsales, lombaires   

Difficultés pour se déplacer, se lever, monter ou descendre les escaliers, du canapé, de voiture   

Boiteries, tendinites, hygromas, épicondylites   

Chez le jeune : douleurs de croissance, démarche chaloupée, poussées dentaires   

Refus de se laisser brosser, toiletter, caresser   

Suite de chirurgie (fracture, ligament croisé...)   

Baisse de performances sportives, mauvaise récupération après l'effort   

Préparation à l'effort (agility, travail...)

Sinusites, otites    

Gastrites, vomissements chroniques, diarrhées chroniques  Cystites   

Augmentation bénigne de la taille de la prostate   

Troubles de la fécondité (retard de chaleurs, absence de gestation)   

Certaines dystocies (possibilité d'aider à une mise-bas physiologique)   

Certains ronflements   

Et cela surtout si la pathologie est chronique ou récidivante

Congestions viscérales d'origine mécanique
(forme aigüe ou chronique)

Pierres zen

   Sont exclues les douleurs d'origine :

- traumatique (fracture, déchirure),

- infectieuse (arthrite septique, abcès),

- métabolique,

- toxique,

- tumorale,

- immuno-allergique.    

 

Ces douleurs doivent être prises en charge

médicalement et/ou chirurgicalement.